Il arrive souvent que notre base de données ne stocke pas les informations de manière satisfaisante pour l'analyse. Plutôt que d'écrire des dimensions ou des mesures inefficaces pour calculer ce que nous voulons, les tableaux dérivés nous permettent de créer des tableaux temporaires directement dans notre base de données.

Avec les tableaux dérivés, vous pouvez effectuer des analyses qui nécessitent des regroupements intermédiaires, augmenter la performance des requêtes complexes, créer des modèles pour nettoyer ou normaliser les données, et bien d'autres fonctions intéressantes. Autrement dit, un tableau dérivé permet à Looker de créer de nouveaux tableaux qui n'existent pas dans votre base de données. Vous en définissez un en fournissant une requête SQL dont le résultat devient le tableau dérivé lui-même.

Looker offre deux options pour les tableaux dérivés : éphémère ou persistant. Les tables de données dérivées éphémères ne sont pas stockées dans votre base de données ; Looker utilise des expressions de tableau communes ou crée un tableau temporaire chaque fois que ce tableau dérivé est consulté. Les tables de données dérivées permanentes peuvent également être gravées sur disque et actualisés selon la fréquence de votre choix. Vous fournissez à Looker un accès en écriture sur un schéma brouillon dans votre base de données pour faciliter ce processus. Les tables de données dérivées permanentes sont très comparables aux vues matérialisées. Toutes les données peuvent tirer profit des tableaux dérivés. Veuillez noter que selon votre base de données, les tables de données dérivées permanentes pourraient ne pas être disponibles ; cependant, tous les dialectes pris en charge dans Looker permettent d'utiliser des tables dérivées éphémères.